Joyeux Halloween!

Les journées raccourcissent et le froid s’installe doucement…Et oui, Halloween est à nos portes. Cependant, si cette fête fait la joie des enfants, elle peut amener plusieurs intoxications chez nos animaux de compagnie.
Impliquer votre animal dans vos activités de la Veille de la Toussaint peut être amusant, mais il y a plusieurs situations auxquelles vous devrez faire attention.
Pas de bonbons! Le chocolat est le plus dangereux, mais les bonbons et la gomme à mâcher peuvent aussi être toxiques. Beaucoup de chiens sont attirés par l’odeur du chocolat.
bonbons Halloween chien
Si vous mettez un costume à votre animal, assurez- vous que rien n’obstrue sa vision et qu’il n’y a pas de petites pièces qu’il peut avaler.
halloween chat
halloween
Si le bruit et les feux d’artifice représentent un facteur de panique ou de stress pour votre chien ou chat, on vous conseille d’utiliser les pipettes No Stress de Beaphar (effet calmant de l’extrait de Valériane).
http://beaphar.fr/products/cat/cat-fleas-ticks/no-stress-spot-on-kat
http://beaphar.fr/products/dog/dog-fleas-ticks/no-stress-spot-on-dog

JOYEUX HALLOWEEN À TOUS NOS PETITS COMPAGNONS!

C’est la journée mondiale des animaux!

Ce vendredi 4 octobre, partout dans le monde, est célébrée la Journée mondiale des animaux (World Animal Day). L’initiative a été introduite lors du Congrès international pour la protection des animaux à Vienne en 1929, puis ce fut lors du congrès se déroulant à Florence en 1931 que la Journée mondiale des animaux fut instaurée.
wad_logo690kb
La date du 4 octobre n’a pas été choisie par hasard. Il s’agit du jour de la Saint-François-d’Assise, le fondateur de l’ordre des Franciscains et Saint Patron des animaux. Il considérait en effet les animaux comme des créations vivantes de Dieu, les élevant au rang de frères de l’homme.
la passion des animaux
Pour tous les amoureux et défenseurs des animaux, cette journée est l’occasion de militer en faveur des droits des animaux, de sensibiliser l’opinion à leur cause, qu’ils soient domestiques ou sauvages, de lutter contre les injustices dont ils sont victimes.